Régulateur de pression de carburant défectueux. 4 signes | Raisons, vérification et nettoyage

Dysfonctionnements du régulateur de pression de carburant conduire au fait que le moteur démarre difficilement, a un régime de ralenti "flottant", la voiture perd ses caractéristiques dynamiques, parfois des fuites de carburant des tuyaux de carburant. En règle générale, un régulateur de pression de carburant (en abrégé RTD) est installé sur la rampe d'alimentation et est une soupape de dépression. Dans certains modèles de voiture, le RTD coupe le tuyau de retour de carburant du système d'alimentation en carburant. Pour déterminer que le dysfonctionnement du système d'alimentation en carburant réside dans un régulateur de pression défectueux, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de contrôles simples.

Teneur:

  • Site d'installation de RTD
  • Symptômes de dysfonctionnement
  • Vérification du régulateur de pression
  • Pourquoi le régulateur tombe-t-il en panne
  • Comment nettoyer un RTD

Dysfonctionnements du régulateur de pression de carburant

Où est le régulateur de pression de carburant

Pour trouver l'emplacement d'installation du régulateur de pression de carburant, voyons de quoi il s'agit et à quoi il sert. Cela aidera dans d'autres recherches et diagnostics.

La première chose que vous devez savoir est qu'il existe deux principaux types de RTD: mécaniques (anciennes) et électriques (nouvelles). Dans le premier cas, il s'agit d'une soupape de dépression, dont la tâche est de contourner l'excès de carburant à une pression excessive dans le réservoir de carburant par un tuyau correspondant. Dans le second, il s'agit d'un capteur de pression de carburant qui transmet les informations pertinentes à l'ECU.

En règle générale, le régulateur de pression de carburant est situé directement sur la rampe d'injection. Une autre option pour son placement est le tuyau de retour de carburant du système d'alimentation. Il existe également une option - l'emplacement du régulateur directement dans le réservoir de carburant sur le module de pompe. Dans de tels systèmes, il n'y a pas de tuyau de retour de carburant car inutile. Une telle mise en œuvre présente plusieurs avantages, dont une conception simplifiée (pas de canalisation inutile), un excès de carburant ne pénètre pas dans le compartiment moteur, le carburant chauffe moins et s'évapore moins.

Comment fonctionne le régulateur de pression de carburant

Structurellement, la valve à l'ancienne (installée sur les voitures à essence) a son propre corps, à l'intérieur duquel se trouvent une valve, une membrane et un ressort. Le boîtier dispose de trois sorties de carburant. À travers deux d'entre eux, l'essence passe à travers le régulateur de pression et la troisième sortie est directement reliée au collecteur d'admission. À bas régime (y compris au ralenti), la pression de carburant dans le système est faible et tout entre dans le moteur. Avec une augmentation des tours, la pression correspondante augmente, dans le collecteur, c'est-à-dire qu'un vide (vide) est créé à la troisième sortie du RTD, qui, à une certaine valeur, surmonte la force de résistance de son ressort. Cela crée le mouvement du diaphragme et l'ouverture de la valve. En conséquence, le carburant diesel en excès accède à la deuxième borne du régulateur et retourne au réservoir de carburant par le tuyau de retour. En raison de l'algorithme décrit, le régulateur de pression de carburant est souvent également appelé clapet anti-retour.

Quant au capteur de pression de carburant, c'est un peu plus compliqué. Donc, il se compose de deux parties - mécanique et électrique. La première partie est un diaphragme métallique, qui fléchit en raison de la force causée par la pression dans le système d'alimentation en carburant. L'épaisseur de la membrane dépend de la pression pour laquelle le système d'alimentation en carburant est conçu. La partie électrique du capteur se compose de quatre jauges de contrainte connectées selon le schéma de pont Winston. Une tension leur est appliquée et plus la membrane se plie, plus la tension de sortie de celle-ci sera élevée.Et ce signal est envoyé à l'ECU. En conséquence, l'unité de commande électronique envoie la commande appropriée à la pompe pour qu'elle ne fournisse que la quantité de carburant nécessaire à l'instant.

Les moteurs diesel ont un régulateur de pression de carburant légèrement différent. En particulier, ils sont constitués d'un solénoïde (bobine) et d'une tige, qui vient en butée contre une bille pour couper l'alimentation de retour. Cela a été fait pour la raison que le moteur diesel vibre très fortement pendant son fonctionnement, ce qui affecte l'usure du régulateur de carburant classique (essence), c'est-à-dire qu'une compensation partielle et même complète des vibrations hydrauliques se produit. Cependant, son emplacement d'installation est le même - dans la rampe d'alimentation du moteur. Une autre option est sur le boîtier de la pompe à carburant.

Signes d'un régulateur de pression de carburant défectueux

Il existe cinq principaux symptômes d'un dysfonctionnement du régulateur de pression de carburant (des deux types), par lesquels on peut juger de la défaillance complète ou partielle de cette unité importante. De plus, les signes suivants sont typiques des voitures équipées à la fois de moteurs à essence et diesel. Cependant, il convient de noter que les situations énumérées peuvent être des signes de panne d'autres composants du moteur (pompe à carburant, filtre à carburant obstrué), il est donc conseillé d'effectuer des diagnostics complets afin de déterminer avec précision ses performances. Ainsi, les signes d'un dysfonctionnement du régulateur de pression de carburant sont les suivants:

  • Difficulté à démarrer le moteur... Cela se traduit généralement par une longue rotation avec le démarreur lorsque la pédale d'accélérateur est enfoncée. De plus, ce signe est caractéristique dans toutes les conditions météorologiques extérieures.
  • Le moteur cale au ralenti... Pour maintenir son travail, le conducteur est obligé d'ajouter constamment du gaz. Une autre option - lorsque le moteur tourne au ralenti, le régime est généralement "flottant", instable, jusqu'à l'arrêt complet du moteur.
  • Perte de puissance et de dynamique... En termes simples, la voiture «ne tire pas», en particulier lors de la conduite en montée et / ou dans un état chargé. Les caractéristiques dynamiques de la voiture sont également perdues, elle accélère mal, c'est-à-dire que lorsque vous essayez d'accélérer, il y a une profonde baisse du régime à leurs valeurs élevées.
  • Fuite de carburant par les tuyaux de carburant (rampes)... Dans le même temps, le remplacement des tuyaux (colliers) et d'autres éléments à proximité n'aide pas.
  • Consommation de carburant excessive... Sa valeur dépendra à la fois des facteurs de panne et de la puissance du moteur.

En conséquence, lorsqu'au moins l'un des symptômes ci-dessus apparaît, il est nécessaire d'effectuer des diagnostics supplémentaires, notamment en utilisant un scanner d'erreurs électronique disponible dans la mémoire de l'ECU.

Erreur du régulateur de pression de carburant

Erreurs de diagnostic du régulateur de pression de carburant

Dans les voitures modernes, un capteur de pression de carburant est installé comme régulateur. En cas de panne partielle ou totale, une ou plusieurs erreurs associées à cet appareil se forment dans la mémoire de l'unité de commande électronique du moteur. Cela active le témoin de dysfonctionnement du moteur sur le tableau de bord.

En cas de dysfonctionnement du DRT, le pilote rencontre le plus souvent des erreurs numérotées p2293 et ​​p0089. Le premier est appelé «régulateur de pression de carburant - panne mécanique». Le second - «le régulateur de pression de carburant est défectueux». Pour certains propriétaires de voitures, si le régulateur correspondant tombe en panne, des erreurs sont générées dans la mémoire du calculateur: p0087 "la pression mesurée dans la rampe d'injection est trop basse par rapport à celle requise" ou p0191 "régulateur de pression de carburant ou capteur de pression". Les signes extérieurs de ces erreurs sont les mêmes que les signes généraux de défaillance du régulateur de pression de carburant.

Pour savoir s'il existe un tel code d'erreur dans la mémoire de l'ECU, un autoscanner peu coûteux vous aidera Scan Tool Pro Black Edition... Cet appareil est compatible avec la plupart de toutes les voitures modernes avec connecteur OBD-2.Il suffit d'avoir un smartphone avec l'application de diagnostic installée avec vous.

Vous pouvez vous connecter à l'unité de commande de voiture via Bluetooth et Wi-Fi. Outil d'analyse Pro Disposant d'une puce 32 bits et se connectant sans problème, il lit et stocke toutes les données des capteurs non seulement dans le moteur, mais aussi dans la boîte de vitesses, la transmission ou les systèmes auxiliaires ABS, ESP, etc. Il vous permet également de surveiller en temps réel les lectures de pression de carburant qu'il transmet à l'ECM de la voiture tout en effectuant une série de vérifications.

Vérification du régulateur de pression de carburant

La vérification de la fonctionnalité du régulateur de pression de carburant dépendra du fait qu'il soit mécanique ou électrique. Ancien régulateur moteur à essence c'est assez simple à vérifier. Vous devez agir selon l'algorithme suivant:

  • trouver le tuyau de retour de carburant dans le compartiment moteur;
  • Démarrez le moteur et laissez-le tourner pendant environ une minute afin qu'il ne soit plus froid, mais aussi pas assez chaud;
  • à l'aide d'une pince (avec précaution pour ne pas l'endommager !!!), serrez le tuyau de retour de carburant ci-dessus;
  • si le moteur avant ce "Troilus" ne fonctionnait pas bien, mais après avoir serré le tuyau il fonctionnait bien, cela signifie que c'était le régulateur de pression de carburant qui était en panne.
Il est impossible de pincer les tuyaux de carburant en caoutchouc pendant longtemps, car dans de telles conditions une charge supplémentaire est créée sur la pompe à carburant, ce qui peut la désactiver à long terme!

Comment déterminer l'opérabilité sur l'injecteur

Dans les moteurs à essence à injection modernes, d'une part, au lieu de tuyaux de carburant en caoutchouc, des tubes métalliques sont installés (en raison de la pression de carburant élevée et pour la fiabilité et la durabilité), et d'autre part, des capteurs électriques basés sur des jauges de contrainte sont installés.

En conséquence, la vérification du capteur de pression de carburant est réduite à la vérification de la tension de sortie du capteur lors du changement de la pression de carburant fournie, en d'autres termes, l'augmentation / la diminution de la vitesse du moteur. Ce qui indiquera clairement si le régulateur de pression de carburant est en panne ou non.

Une autre méthode d'essai consiste à utiliser un manomètre. Ainsi, un manomètre est connecté entre le tuyau de carburant et le raccord. Avant de faire cela, il est impératif de déconnecter le tuyau d'aspiration. Vous devez également d'abord déterminer quelle devrait être la pression de carburant normale dans le moteur (ce sera différent pour les moteurs à carburateur, à injection et diesel). En règle générale, pour les moteurs à injection, la valeur correspondante se situe dans la plage d'environ 2,5 à 3,0 atmosphères.

Il est nécessaire de démarrer le moteur et de s'assurer selon les lectures sur le manomètre que la pression est correcte. Ensuite, vous devez pogaz un peu. Dans ce cas, la pression baisse légèrement (par dixièmes d'atmosphère). Après quoi, la pression est rétablie. Ensuite, vous devez presser le tuyau de retour de carburant à l'aide de la même pince, ce qui fera augmenter la pression à environ 2,5 ... 3,5 atmosphères. Si cela ne se produit pas, le régulateur est hors service. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas pincer les tuyaux pendant une longue période!

Comment vérifier le diesel

La vérification du régulateur de pression de carburant sur les systèmes à rampe commune diesel modernes est limitée uniquement par la mesure de la résistance électrique interne de la bobine inductive de contrôle du capteur. Dans la plupart des cas, la valeur correspondante est de l'ordre de 8 ohms (la valeur exacte doit être spécifiée dans des sources supplémentaires - manuels). Si la valeur de résistance est délibérément sous-estimée ou surestimée, cela signifie que le régulateur est en panne. Un diagnostic plus détaillé n'est possible que dans un service de voiture dans des stands spécialisés, où non seulement les capteurs sont vérifiés, mais également l'ensemble du système de contrôle du système de carburant Common Rail.

Causes de dysfonctionnement du régulateur de carburant

En fait, il n'y a pas beaucoup de raisons pour lesquelles le régulateur de pression de carburant a échoué. Énumérons-les dans l'ordre:

  • Usure naturelle... Il s'agit de la cause la plus courante de défaillance du RTD. En règle générale, cela se produit lorsque la voiture a parcouru environ 100… 200 000 kilomètres. Une défaillance mécanique du régulateur de pression de carburant se traduit par le fait que la membrane perd de son élasticité, la soupape peut se coincer et le ressort s'affaiblit avec le temps.
  • Pièces défectueuses... Ce n'est pas si courant, mais souvent les produits des fabricants nationaux rencontrent parfois un défaut. Par conséquent, il est conseillé d'acheter des pièces de rechange d'origine auprès de fabricants étrangers ou de les vérifier avant d'acheter (assurez-vous de faire attention à la garantie).
  • Carburant de mauvaise qualité... Malheureusement, dans l'essence domestique et le carburant diesel, une présence excessive d'humidité, ainsi que de débris et d'éléments chimiques nocifs, est souvent autorisée. En raison de l'humidité, des taches de rouille peuvent apparaître sur les parties métalliques du régulateur, qui finissent par se propager et interférer avec son fonctionnement normal, par exemple, le ressort s'affaiblit.
  • Filtre à carburant bouché... S'il y a une grande quantité de débris dans le système d'alimentation en carburant, cela entraînera un colmatage, y compris le RTD. Le plus souvent, dans de tels cas, la valve commence à se coincer ou le ressort commence à s'user.

En règle générale, si le régulateur de pression de carburant est défectueux, il n'est pas réparé, mais remplacé par un neuf. Cependant, avant de le jeter, dans certains cas (surtout en cas de parole), vous pouvez essayer de nettoyer le RTD.

Nettoyage du régulateur de carburant

Avant de le remplacer par un nouvel élément similaire, vous pouvez essayer de le nettoyer, car cette procédure est simple et accessible à presque tous les propriétaires de voitures dans un garage. Souvent, ils utilisent des nettoyants spéciaux pour carburateurs ou des carburateurs pour cela (certains automobilistes utilisent l'outil bien connu WD-40 à des fins similaires).

Le plus souvent (et le plus abordable) de tous consiste à nettoyer la grille du filtre, qui est située sur le raccord de sortie du régulateur de pression de carburant. Grâce à lui, le carburant est fourni directement à la rampe d'injection. Au fil du temps, il s'encrasse (surtout si du carburant de mauvaise qualité avec des impuretés mécaniques, des débris sont régulièrement versés dans le réservoir de la voiture), ce qui entraîne une diminution du débit à la fois du régulateur en particulier et de l'ensemble du système d'alimentation en carburant.

Par conséquent, pour le nettoyer, il est nécessaire de démonter le régulateur de pression de carburant, de le démonter et d'utiliser un nettoyant pour éliminer les dépôts à la fois sur la grille et à l'intérieur du corps du régulateur (si possible).

Pour éviter le colmatage du régulateur de pression de carburant, il est nécessaire de changer le filtre à carburant de la voiture conformément à la réglementation.

Maille de régulateur de carburant sale

Après avoir nettoyé la grille et le corps du régulateur, il est conseillé de les forcer à sécher avec un compresseur d'air avant l'installation. S'il n'y a pas de compresseur, placez-les dans une pièce chaude bien ventilée pendant un temps suffisant pour l'évaporation complète de l'humidité de leurs surfaces extérieures et intérieures.

Une autre option de nettoyage exotique est l'utilisation d'une unité à ultrasons dans un service de voiture. En particulier, ils sont utilisés pour le nettoyage de haute qualité des buses. Les ultrasons peuvent être utilisés pour «laver» les petites saletés fortement incrustées. Cependant, ici, il convient de peser le coût de la procédure de nettoyage et le prix d'un nouveau maillage ou d'un nouveau régulateur de pression de carburant dans son ensemble.